Livres en cours d'écriture (extraits)

L'école des plantes

Mais au fait, c'est quoi être parent ?

L'histoire "Dis maman, comment on fait les parents ?"

aborde les questions de parentalité de manière drôle et décalée.

Un livre sur la parentalité, au-delà des différentes conceptions d'un enfant.

.

Dans la savane peuplé d'animaux en tous genre

la vie n'est pas facile pour Christine.

 

La grenouille s'était missionnée

pour sauver les enfants égarés loin de leur parents.

Seulement voilà lorsque Christine

retrouve les parents de Gazou la Gazelle

elle découvre incrédule que c'est un lion et une lionne

qui ont adoptés la Gazelle.

Mais ce n'était rien par rapport à sa rencontre

avec le couple d'autruche et Cacatoèse la « perroquète »

Tandis que Christine aidait l'"autruchette" Gertrude

à pondre son œuf

Elle apprenait que ce n'était pas son œuf

mais celui de Cacatoèse

que les singes -qui se croient plus malins que tous le monde-

avait mis dans Gertrude

pour que le couple d'autruche puisse avoir un enfant !

 

Mais ce n'était pas pire que sa rencontre avec Paulette la poule

qui avait couvé son œuf pour le donner à...

à un couple de manchot mâles pour qu'ils puissent être parents.

Mais le pire fut sa dernière rencontre

avec Têtard 33, son 14ème fils

maintenant devenu grand crapaud

Christine l'avait bien pondu mais sans vraiment s'en occuper.

Voilà qu'il prétendait qu'elle n'était pas sa mère

Comment pouvait-il ?!

Les chevaliers doivent se battre, ne pleurent jamais, sont des héros, n'ont besoin de personne.... vraiment ?

A travers 4 micro-histoires drôles et absurdes, 4 stéréotypes, attribués aux garçons dans les contes, sont détourner pour mieux être retourner.

Les chevaliers doivent se battre

 

Tous les matins le chevalier

sort courageusement de son château

avec son armure, son épée et son bouclier

pour aller combattre les méchants dragons...

 

Sauf quand il tombe amoureux

d'une demoiselle en détresse.

 

Sauf quand il s’évanouit

parce qu'il ne supporte pas la vue du sang.

 

Sauf le dimanche où il fait une grasse matinée

et petit déjeune dans son lit.

 

Sauf quand il est puni

parce qu' il s'est battu à la récrée

avec ses copains chevaliers.

Sauf quand la princesse

lui apprend comment

chasser un dragon sans se battre.

Ce livre permet d'aborder les stéréotypes sur les filles et les garçons et d’interroger les modèles de filles ou garçons proposer par les contes classiques.

 

Thèmes abordés : Les stéréotypes sur les garçons véhiculés par les contes classiques, l'héroïsme, l'insensibilité, l'autosuffisance, le combat.

 

Format : 4 livrets accordéons de 2 pages (14,8 x 10,5 cm) reliés par des rubans bleus dans une couverture souple (21x29,7 cm). Nombre de Pages : 4 x 6 pages

L'école des plantes

L'école des plantes

                                                             Extrait de l'école des plantes                                                                    

                                                                  Deux mères devant l'école des plantes à la rentrée.

 

Betty

Dis donc, Marlène, toi qu'à dû faire plus d'études que moi, vu que j'en ai pas fait,

T'y comprend ké chose à leur nouvelle école ?

Leur truc là « Apprendre par les plantes » c'est pas un peu bizarre

ou c'est moi qui suis trop cruche pour comprendre ?

 

La tête de « pas bien » qu'elle avait Marlène

pire que moi en sortie de boîte

et puis sans maquillage, ça pardonne pas.

 

Marlène

Oui « Apprendre par les plantes et vos enfants s’épanouiront »

M'en parlez pas : j'en ai pas dormi de la nuit

J'ai quand même un BAC + huit

et j'ai eu beau relire et relire la plaquette de présentation de l'école

je ne comprend pas.

Betty

Oui bah, comme moi, comme quoi, les études ça sers à rien !

 

Marlène

Cette école... c'est quand même bizarre

avoir des plantes comme professeurs, tu rends compte !

 

Betty

Allez Marlène c'est rien, c'est qu'l'école.

Tu veux que j'te dise ce que je me rappelle de mes professeurs

-qu'étaient pas des plantes eux- et bien rien, absolument rien  !

Par contre... les âneries qu'on a pu faire avec les potes

 ça j'm'en souviens bien !

Et là, Marlène s'est mise à agiter les bras comme un moulin à vent

et à débiter des mots à la mitraillette : j'ai bien capté qu'on était pas d'accord.

 

Marlène

Mais non, l'école c'est pas rien ! C'est même tout !

C'est là que nos enfants acquièrent les connaissances et les compétences

qui leur permettront de trouver un travail dans la vie !

Et si jamais on s'est trompé, ils seront au chômage et leur vie sera foutue !

 

Betty

Évidement, après une phrase aussi longue et sans respirer, Marlène était toute rouge,

et moi aussi, pour le coup du chômage, vu que j'y étais !

 

Betty

Oui et bien moi, je connais une chômeuse et sa vie est pas foutue du tout, d'abord !

Elle s'éclate même, la chômeuse !

Et puis, si elle te fait tellement flippé cette école de plantes

pourquoi tu y as envoyé ton gamin ?

Marlène

Mais parce que...le truc encore plus incroyable

c'est que cette école de plantes est la mieux notée de toutes les écoles

à 200 kilomètres à la ronde, tu rends compte !

L'école des plantes

est une école bien étrange et pourtant très réputée.

 

D'accord, les professeurs sont des plantes

mais les végétaux ont tant à nous apprendre.

Ici, chaque élève doit choisir son arbre, sa plante, et d'abord l'observer

puis s'exprimer, écrire ou dessiner sur lui, s'il le souhaite, voir en prendre soin.

Peu à peu, les élèves vont prendre modèle sur ces plantes

pas si muettes que cela.

 

Et les élèves immatures et insolents vont se transformer

en élèves épanouis et bien enracinés dans leurs baskets.

A travers ces végétaux

ils vont apprendre, la patience, la confiance en soi,

la persévérance, le goût de l'effort, le désir de grandir et d'être utile...

 

A la sortie de cette école préparatoire

ils seront vraiment prêts à engloutir

toutes les savoirs nécessaires pour eux

en un rien de temps.

Où est passée Mémé ?

 

 

 

En entrant dans un étrange baobab,

deux enfants découvrent où est passée leur Mémé, décédée,

et le cadeau, qu'elle leur a laissé...

Résumé

Dans un cimetière abandonné, Nina et Matéo, deux enfants de 5 et 10 ans, jouent , et écoutent avec passion, le conte de leur Mémé, sur la Vie et la Mort.

Mais leur Mémé meurt : Matéo ne fait pas son deuil à l'église, et Nina ignore tout.

Les enfants rejouent difficilement dans le cimetière.

Puis, Matéo se cache derrière un baobab creux, pour se faire passer pour « l'arbre qui sait tout » auprès de Nina, naïve, cherchant où est sa mémé.

Un dialogue s'installe, entre l'Arbre-Matéo et Nina, au fil des saisons, entre imaginaire et quête de vérité , tandis que le conte de Mémé se poursuit, dans le souvenir des enfants.

C'est en entrant, dans le baobab, que les enfants découvriront où est leur mémé, et le cadeau qu'elle leur a laissé...

Un chevalier divisé par 4 =?

Dis-maman,comment on fait les parents ?